mercredi 11 avril 2012

Les outils des nouvelles manières de travailler

Gartner, sous la plume d'un de ses vice-présidents, Tom Austin, évoque dans un très intéressant article les 10 principales tendances concernant l'évolution des modes de travail dans les années récentes et à venir.  Plusieurs de ces tendances favorisent et/ou se doivent plus ou moins directement à l'émergence et la diffusion de technologies telles que le cloud et la mobilité, qui sont au cœur de l'offre de Google Apps.

"Collectives impact organisations' success or failure."
Les outils bureautiques de Google se prêtent particulièrement bien au travail en essaim et au-delà des limites traditionnelles de l'organisation dans un contexte hyper-connecté. En effet, la collaboration native et synchrone de ces applications autorise, non seulement à des employés de l'entreprise de travailler simultanément sur un même document mais peut également inclure des individus externes, qu'ils aient ou non un compte Google Apps.

"Most non-routine processes will also be highly informal."
La rapidité et la simplicité de mise en place de formulaires, sites webs privés ou publics permet, par ailleurs, d'augmenter la spontanéité du travail tout en garantissant une "réemployabilité" aisée des modèles mis en place et en privilégiant la production de contenus au lieu de la focalisation sur les process de création, en cohérence avec les tendances de "déroutinisation" et "déformalisation" du travail.

"In this work environment, the lines between personal, professional, social and family matters, will disappear."
Enfin, quel meilleur support pour la virtualisation de l'espace de travail qu'un ensemble applicatif et des données disponibles en intégralité quelque soit le lieu et l'heure, au moyen d'une simple connexion Internet?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire